Salut à vous !

En cette fin de semaine, temps gris et redoux nous font peut-être un peu fondre le moral comme la neige (c’est mon cas en hiver…), mais il y a des lieux de lumière toujours ouverts à visiter, en nous et dans nos références culturelles, musicales, amicales, spirituelles ! La Bible en est une pour moi, et ça tombe bien cette semaine puisque nous allons fêter la Chandeleur, rattachée à l’évocation de la présentation de Jésus au temple de Jérusalem, 40 jours après sa naissance (Luc 2. 22-40). Jésus est accueilli et béni par le vieux Siméon et par Anne, qui reconnaissent en lui « la lumière de la révélation aux peuples de la terre et la gloire pour Israël » !

 Issue peut-être d’une ancienne fête païenne de purification de la terre pour les semailles à venir (procession dans les champs avec des torches enflammées), cette fête nommée « Chandeleur » (les chandelles) nous invite aussi à nous réjouir autour de bonnes crêpes ! Leur forme ronde est un symbole du soleil qui prend de plus en plus de place dans la durée du jour. En dépit des apparences, le printemps n’est pas loin…

 

L’Evangile de ce dimanche nous emmène dans une synagogue où Jésus enseigne « avec autorité », alors qu’il ne fait pas officiellement partie des autorités religieuses… Cette autorité se marque par la libération d’un homme en pleine confusion ! En passant, les forces obscures qui enfermaient cet homme révèlent en pleine lumière l’identité de Jésus : « tu es le Saint de Dieu » ! Mais cette parole reste sans effet, l’Evangile de Marc joue sur ces révélations de qui est Jésus par plusieurs types de personnes, mais sous un certain mystère qui ne se dévoilera qu’à la croix…

Bon dimanche et bonne semaine, Salut !