Les semaines passent et se ressemblent, le tunnel Covid est plus long que prévu, à creuser à la main et à vue ; parfois le découragement guette. Nous devons trouver des ressources pour patienter, lutter, garder courage en nous et autour de nous.

J’aime beaucoup une phrase tirée du livre de prière mis à disposition à la salle de la cure – lieu de recueillement ouvert à tous durant le mois de février, rappelons-le :

« Motive-moi et donne-moi le courage de devenir un canal de ton amour, de ta paix, de ton pardon, de ta grâce. Eveille cette dimension en moi, Seigneur, pour que j’aime avec persévérance ceux qui ont besoin d’espérance »

Dans les textes proposés ce dimanche à notre méditation, voici la guérison de la belle-mère de Pierre. Ca tombait bien ce jour-là, il n’y avait personne d’autre pour faire le dîner de l’équipe des disciples qui arrivait à l’improviste ! … C’est bien pour cela qu’elle se lève dare-dare, saisissant la main de Jésus… Je plaisante. Quoique. Jésus se laissait toucher par le quotidien des gens, il agissait par simple et naturelle compassion. Celle qui fait des miracles.

Un autre texte nous montre Job en proie à la souffrance, face à un Dieu qu’il ne comprend pas, parce qu’il ne le connaît pas intimement. Sa femme en a eu marre et l’a rejeté (« maudis Dieu et crève », lui a-t-elle dit dans un bel élan de désespoir…). Ses amis tentent encore maladroitement et rigidement de le raisonner ; il reste seul, sa plainte déborde, il a besoin de la crier. Il a raison. Seul ? Non, Job le croit, mais le lecteur sait que Dieu est à l’écoute, il attend patiemment pour parler, cela viendra bien des chapitres plus tard, lorsque Job aura eu tout le temps de se dire en fragilité, et surtout en vérité ! Et là aussi cette rencontre avec Dieu fera des miracles dans la vie de Job.

Nous sommes invités à oser cet engagement de compassion, et pourquoi pas de prière auprès des personnes qui souffrent, de corps ou d’esprit. Et laisser faire le Seigneur qui, par son Esprit, qui nous qualifie au fur et à mesure.  

Soyez bénis et encouragés en cette nouvelle semaine !